21 septembre 2007

arbre 2 - les blessés

Il a fallu que je me cache.

Encore un autre endroit.

Cela en fait deux que je te cachent.

Il y a ce que je peux te dire, ce que je veux te dire.

Il y a l'envers du décor, le passé, des joies qui font mal.

Il y a tout ce que je crois que tu ne peux pas entendre.

Il y a mon amour, posé là. Pas ici, et nulle part ailleurs.

Ce que tu vas en faire, ce que tu en fais.

Il y a toi.

Il y a moi.

Un nous quasi virtuel.

Il y a mon coeur qui bondit quand je te vois, quand je t'entends.

Il y a tout mon être pour toi.

Un feu de branches sèches. Pas une cheminée. Le temps me manque, cruellement.

Je n'assurerai jamais un quelconque bonheur pour toi dans cette vie qui après tout ne fait que commencer pour nous, juste un palier.

Cela ne me satisfait pas non plus.

Autant renoncer, non?

Trop d'ambitions et pas assez d'armées.

Alex (trop grand)


Posté par yggdril à 20:17 - Permalien [#]